Voyager en trainIl est parfois utile de se rendre sur le point de départ d’un périple en train.
Dans un certain nombre d’entre eux vous pouvez prendre votre vélo « en bagage accompagné », non démonté, sans emballage , et gratuitement.

Les places vélos sont en général des crochets qui permettent de suspendre le vélo par une roue.
Il n’y a que très peu de vols dans les trains, mais cela arrive.Dans la majorité des trains, il n’y a pas de point d’ancrage où attacher un antivol, faites attention si vous avez un vélo « attractif ».
Les voitures avec places vélos ne sont pas toujours repérées de manière visible. Elles sont le plus souvent en queue ou tête de train. Vous devez charger le vélo vous-même.
Conseil : Si vous avez de grosses sacoches latérales, et que vous n’êtes pas entrainés à monter des escaliers en portant votre vélo chargé, il faut mieux enlever les sacoches avant de monter dans le train, mais pas avant d’avoir trouvé un emplacement vélo
Le couloir, est souvent verrouillée. Le contrôleur doit l’ouvrir si vous lui demandez, mais il faut trouver le contrôleur à temps