Heureusement nous sommes là! pour la touche féminine des parcours.

Avant de partir nous conseillons les hommes : »Tu penses qu’un seul cycliste suffira? », « Tu prends la crème solaire? ». Nous sommes toujours utiles donc on vient. Tant pis pour eux!

Sur le VTT, nous grimpons toutes les cotes. De temps en temps nous faisons semblant d’être épuisées pour leur moral.

VTT Libre coté fille

Nos conversations incessantes, du matin au soir, même très tard, les divertissent. La preuve : ils restent près de nous dans les longues montées difficiles. Ils peuvent nous dépasser, c’est sûr. Donc s’ils restent c’est que nous sommes utiles. Donc on reste !

 

Faut pas croire que nous sommes privilégiées en quoique ce soit. La douche : tu attends ton tour, tant pis s’il n’y a plus d’eau chaude. La chambre du gîte : allez dormir dans le dortoir d’à coté, avec les espagnols. Les courses, encore pour nous. faut se rendre à l’évidence, on est utile. Et méfiez vous, faudrait pas qu’on revienne!

 

Bon finalement on pédale  autant qu’eux, on n’a même pas mal, on casse pas nos vélos, on se fâche pas… c’est promis on reviendra toujours….