S’hydrater correctement

Mauvaise hydratation égale mauvaises performances physiques. Pour éviter les crampes et les étourdissements, buvez VTT Libre - bien s'alimenter avant, pendant et après l’effort.

L’important, c’est d’anticiper la sensation de soif, car celle-ci apparaît souvent trop tard. Buvez par petites gorgées, sinon vous ne retiendrez pas le liquide ingurgité (il s’échappera par la sueur ou l’urine).

Quelle quantité boire ? D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, entre 4 et 5 litres d’eau par jour quand il fait chaud. La quantité dépend de l’organisme de chacun.

Quelle est la meilleure boisson quand on fait du sport ? L’eau fraîche en premier lieu (pas trop froide tout de même), mais aussi les boissons énergétiques. A éviter : les boissons qui contiennent de la caféine, de l’alcool ou du sucre en grosse quantité, car elles précipitent la déshydratation.

 

Recharger son corps en glucides

Pendant la randonnée, l’organisme puise dans ses réserves énergétiques. Sans ressouces suffisantes en glucides ni « ravitaillement », l’intensité d’effort se trouve amoindrie et la performance affectée.

Il faut donc réalimenter régulièrement l’organisme. N’hésitez pas à vous alimenter plusieurs fois pendant l’effort… Au-delà d’une heure, les gels et les barres de céréales sont de précieux alliés.